Foire aux Questions

Installation

J'ai un message d'alerte de Windows (7 ou 8) au démarrage de l'installation, est-ce normal ?

  • Oui, le message est normal, dans la mesure ou la procédure d'installation n'est pas officiellement certifiée par Microsoft. Cette alerte prend la forme d'un message avec Windows 7, qu'il faut valider et d'une interdiction avec Windows 8. Il suffit de suivre la procédure d'installation décrite depuis la page Produit.

Est-il possible d'utiliser le logiciel sans réaliser une installation ?

  • Oui, il faut utiliser le pack nommé 2Go uniquement disponible avec la version Shareware.
    Il s'agit tout simplement de copier directement l'exécutable et ses librairies dans un répertoire et de lancer l'exécution du fichier avec l'extenstion .exe. Il faut donc télécharger le pack 2Go et suivre les quelques indications disponibles sur la page Produit.

Comment mettre à jour mon poste Windows avec le framework .NET ?

  • L'utilisation du logiciel Contact Manager implique la présence de la version 4.5.2 gratuite de Microsoft .NET. Cet environnement est le plus souvent intégré à Windows (7 et 8) et mise à jour automatiquement via Microsoft Update. Si .NET v4.5.2 n'est pas présent sur votre poste de travail, il suffit de le télécharger et de l'installer depuis le site officiel Microsoft suivant : http://www.microsoft.com/fr-be/download/details.aspx?id=42642

Est-il possible de faire fonctionner le logiciel Contact Manager sur Mac OS ?

  • Oui, cela est possible via un des quelques émulateurs (virtualiseur) disponibles sur MacOS. Il faut donc installer Windows (XP, Vista, Seven, ...) dans une image virtuelle avec VMware Fusion (payant) ou VirtualBox (gratuit). La seconde méthode est d'utiliser des produits comme CrossOver et Parallels Desktop.
    D'un point de vue utilisateur, Parallels est le plus efficace en performance et le plus agréable, car il propose une totale intégration dans le bureau du Mac. Les applications Windows sont exécutées comme si elles étaient "natives" au Mac. L'utilisateur n'a donc pas la "sensation" de passer d'un environnement à un autre, et surtout il ne s'agit pas d'un dual-boot, comme BootCamp, qui est une autre manière de faire fonctionner Windows sur une machine Apple.

V2 et V3

Est-il possible d'installer la version 2 et la version 3 sur le même environnement Windows ?

  • Oui, il n'est pas nécessaire de désinstaller la version 2 pour installer la version 3.
    Les composants logiciels entre les deux versions n'entrent pas en conflit. Du fait de l'utilisation du Framework Windows .NET, la version 3 apporte une plus grande stabilité sur ce point et une meileure intégration au système Windows.

Est-il possible, depuis la v3, d'ouvrir directement un carnet d'adresses issu de la version 2 ?

  • Non, cette opération n'est pas supportée. La version 2 utilise un format binaire propre à cette version. La version 3 utilise un format ASCII basé sur une structuration XML. Ce nouveau mode d'enregistrement est plus ouvert et permet une lecture indépendante de son contenu, sauf en cas d'encryption, le contenu n'est alors lisible qu'avec la saisie d'un mot de passe défini par l'utilisateur.

Comment transférer mes contacts de la version 2 vers la v3 ?

  • L'opération est assez simple. Elle nécessite une exportation dans un fichier depuis la v2, puis une importation de ce même fichier dans la v3. L'ensemble de toutes les informations des contacts de la v2 sera alors importé et classé dans le carnet des Contacts ou des Sociétés de la v3. Les détails de cette opération sont donnés sur la page Import-Export.

Quelles sont les différences entre la version 2 et la version 3 ?

  • La version 3 apporte de nombreux changements. Cela commence d'ailleurs par de nouvelles pages Web dédiées, qui servent aussi de manuel d'information en ligne, voici ci-dessous quelques exemples illustrant ces changements.
Différences Internes
  1. Contact Manager v2 et v3 ne sont pas construits sur les mêmes bases Microsoft Windows. La v2 base son design depuis les couches logicielles Windows 95/98 (nommé aussi Framework). La v3 base son design sur les couches logicielles de Windows 7 et plus précisément sur le Framework nommé .NET.
  2.  Contact Manager v3 est disponible en 2 pacquages 32 et 64 bits adaptés à la plate-forme Windows.
  3. Contact Manager v3 est disponible dans un pacquage nommé "toGo", pour une utilisation directe et sans installation, principalement utile pour une exécution à partir d'une clef USB ou d'un disque réseau partagé.
  4. Avec la v3, il y a désormais un nouveau moteur interne plus puissant, pour la gestion des messages et des labels de l'interface. Il permet une meilleure gestion des langues et une facilité de modification directe des textes des interfaces graphiques.
  5. L'exécutable Contact Tray indépendant de la v2 disparait au profit d'une intégration directe dans le logiciel principal. Il y a doncun seul exécutable pour utiliser la v3.
  6. La technologie d'affichage de la v3, par exemple d'un contact, utilise un navigateur Web interne au logiciel, afin d'afficher les informations sous la forme d'une page HTML issues d'un fichier XML+XSL. Ces acronymes techniques n'ont certainement aucune signification pour la majorité des utilisateurs et c'est bien ainsi :-) Ce détail est cité ici pour information, mais cette technologie à le grand avantage de permettre la personnalisation des affichages directement par l'utilisateur. Il s'agit donc d'une capacité dont l'utilité sera mise en avant dans de prochaines évolutions.
  7. Depuis la v3, l'utilisation, d'un fichier unique dans la v2, est remplacée, par la création d'un répertoire contenant toutes les bases et les informations associées à un carnet d'adresses multiples : Contact, Société, Facturation, etc.
Différences Fonctionnelles
  1.  La principale différence est visuelle. En effet, les interfaces ont évoluées dans la v3. La principale modification concerne l'édition d'une information, qui implique l'ouverture d'un écran dédié de saisie, ce qui n'est pas le cas dans la v2. Ce changement opératoire peut éventuellement décevoir, mais il est le plus adapté, au regard des nouveautés fonctionnelles actuelles et celles planifiées pour les futures versions.
  2. Les gestions de Notes et de Stocks, proposées dans l'édition la plus évoluée de la v2, ont été supprimées.
  3. Autre changement important avec la v3, le carnet d'adresse est dissocié en 2 parties, afin d'améliorer la gestion. La première, nommée Contact, est dédiée aux personnes (Nom, prénom, adresse, etc.). La seconde, nommée Société, est dédiée aux entreprises (Groupe, chiffre d'affaires, etc.).
  4. L'affichage de l'interface principale est paramétrable, afin de d'afficher ou non les vues sur les statistiques des données enregistrées.
  5. Les champs d'information sont plus nombreux. D'ailleurs, la place à la personnalisation de certaines informations est désormais plus importante, contrairement aux 4 champs personnalisables de la v2.
  6. Le module de facturation est toujours présent, mais propose une gestion plus détaillée. L'intégration d'une gestion de listes de produits sera incluse dans les versions futures pour compléter cette partie. Il n'y a plus de création systématique d'une facture dans un fichier. Dans la v3, le contenu d'une facture est enregistré et modifiable. Il est donc possible d'en commencer plusieurs dans un premier temps et de les finaliser dans un second temps.
  7.  La fonction de mailing électronique prend en compte l'autorisation ou non pour un contact de recevoir des emails promotionnels ou d'information.

Import

Pourqoui dans le tableau d'import CSV les enregistrements sont sur plusieurs lignes ?

  • Habituellement,pour  une ligne d'un fichier CSV, il correspond un enregisrement. Mais certains champs peuvent contenir des retours à la ligne. Par défaut l'interprétation du fichier CSV ne prend pas en compte cette possibilité. Pour la gérer, il suffit de sélectionner la seconde option nommée "Certains champs sont en multi-lignes...", puis de recharger le fichier via un clic sur l'icône relecture. Si la liste des colonnes et des enregistrements sont conformes, alors il faut passer à la seconde étape de l'assistant d'importation.
Import Assistant